Pour tous ceux qui s’intéressent à l’histoire du bâtiment et qui veulent en savoir plus sur ce secteur industriel, je vais essayer de proposer régulièrement des bibliographies qui devraient vous permettre de trouver votre bonheur (souvent dans les bibliothèques car beaucoup de ces ouvrages sont épuisés ou n’ont jamais été publiés car ce sont en fait des mémoires de recherche  ou des thèses de doctorat).

Pour commencer, je vous propose une série de références sur le syndicalisme et les luttes ouvrières dans l’industrie du bâtiment.

Alors que de nos jours, l’exploitation des ouvriers règne en maître dans le bâtiment, il fut un temps où les luttes sociales étaient fortes dans ce secteur. Il en reste un certain nombre de témoignages et quelques études historiques. Voici une quarantaine de références à méditer…

Syndicalisme et luttes ouvrières dans le bâtiment en France

  1. Daniel Blume, Recherches sur le syndicalisme ouvrier dans le bâtiment à Paris de 1892 à 1906. Diplôme d’Études Supérieures, Université de la Sorbonne, 1957, 187 p.
  2. C. Christiani et C. Dubois, Les terrassiers en grève dans le département de la Seine, 1890-1914. Mémoire de Maîtrise, Université Paris 7, 1977.
  3. Claude-Annie Defer, La Fédération du Bâtiment C.G.T. au moment du Front populaire (1936-1938). Mémoire de Maîtrise, Université Paris 1, 1971.
  4. Anne Delhom, La scission syndicale dans la Fédération du bâtiment. Mémoire de Maîtrise, Université Paris 7, 1973.
  5. Jean Eglin, Les prises de position des fédérations « construction » CGT et CFTC/CFDT par rapport à l’évolution du bâtiment, 1946-1967 (études des rapports au congrès). Mémoire de Maîtrise, Université Paris 1, 1988, 120 p.
  6. Jean Eglin et Jean-Jacques Peyre, Un grand chantier : de 1934 à nos jours : 60 ans d’histoire de la Fédération de la construction et du bois-CFDT. Ed. de l’Atelier-Ed. ouvrières, 1994, 112 p.
  7. Casey Harison, « An Organization of Labor : Laissez-Faire and Marchandage Through 1848 », French Historical Studies, n°20, 1997, p. 35-50.
  8. Casey Harison, « The Paris building trades and the Commune of 1871 », Proceedings of the annual meeting of the Western society for French history, 1997, p. 325-334.
  9. Casey Harison, « « La Question du Marchandage » : The Political and Legal Struggle against Exploitative Subcontracting in Paris, 1881-1911 », European History Quarterly, n°32, 2002, p. 451-488.
  10. Annie Jeantet, La Fédération du Bâtiment de 1907 à 1914. Mémoire de Maîtrise, CHS, 1968.
  11. Raymond Joran, L’organisation syndicale dans l’industrie du bâtiment. Thèse de droit, Université de Paris, 1914, 240 p.
  12. Jacques Julliard, Clémenceau briseur de grèves : l’affaire Draveil-Villeneuve-Saint-Georges. Paris : R. Julliard, 204 p.
  13. Yves Le Maner, « Le Travailleur du Bâtiment », étude de presse, 1907-1914. Mémoire de Maîtrise, Université Paris 1, 1975.
  14. Yong-Jae Lee, Syndicalisme de métier et syndicalisme d’industrie : mutations et identités des ouvriers du bâtiment dans les années 1880-1914. Thèse de doctorat, Université Paris 1, 1999, 623 p.
  15. Pierre Mazé, Les bâtisseurs : chronique de 150 ans de luttes sociales. Paris : FNTC-CGT 1993, 185 p.
  16. Jean-Luc de Ochandiano, Formes syndicales et luttes sociales dans l’industrie du bâtiment : Lyon 1926-1939. Une identité ouvrière assiégée ?. Mémoire de maîtrise : Université Lyon 2, 1996, 271 p.
  17. Jean-Luc de Ochandiano, « Syndicalisme et défense de l’identité ouvrière dans le bâtiment lyonnais (1920-1939) », Bulletin du Centre Pierre Léon, n°3-4, 1999, p. 63-74.
  18. Richard Price, Masters, unions and men : work control in building and the rise of labour, 1830-1914. Cambridge : Cambridge University Press, 1980, 355 p.
  19. Jean Quellien, « La vie d’une organisation ouvrière bas-normande à la Belle Epoque : le syndicat du Bâtiment de Trouville-Deauville », Annales de Normandie, n°30, 1980, p. 155-187.
  20. Boris Ratel, L’Anarcho-syndicalisme dans le bâtiment en France entre 1919 et 1939 : histoire et identité du mouvement anarcho-syndicaliste dans le cadre professionnel : l’influence et les faiblesses d’une organisation syndicale révolutionnaire adaptée aux spécificités de l’industrie du bâtiment. Mémoire de maîtrise. Université Paris 1, 2000.
  21. David Robin, Le syndicalisme dans le bâtiment en Ille-et-Vilaine de 1918 à 1939. Mémoire de Maîtrise, Université Rennes 2, 1998, 178 p.
  22. Adrien Sarraute, De l’Influence de la grève dans les rapports entre l’entrepreneur de travaux publics et l’administration. Thèse de droit, Université de Paris, 1912, 87 p.
  23. Stéphane Sirot, Grèves des ouvriers du bâtiment à Paris de 1898 à 1913. Mémoire de Maîtrise, Université Paris 7, 1988, 186 p.
  24. Stéphane Sirot, « Les syndicalistes du bâtiment entre les deux guerres : origines et trajectoires », dans La part des militants. Paris: Éditions de l’Atelier, 1996, p. 145-156.
  25. Tetsuhiko Takai, De l’association à l’organisation : le système des affaires du bâtiment et des travaux publics à Paris, 1882-1929. Thèse de doctorat, EHESS, 1999, 354 p.
  26. Florence Touchant, « Le Travailleur du Bâtiment », étude de presse, 1914-1921. Mémoire de Maîtrise, Université Paris 1, 1973.
  27. V. Troestler, Les grèves à Draveil-Vigneux en 1908. Diplôme d’Études Supérieures, Université de Paris.

Syndicalisme et luttes ouvrières dans le bâtiment à l’étranger

  1. André Bösiger, Souvenirs d’un rebelle : 60 ans de luttes d’un libertaire jurassien Saint-Imier : Canevas, 1992, 136 p.
  2. Sylvia Grossman, The radicalization of London building workers, 1890-1914. Thèse de Ph.D., University of Toronto, 1976, 344 p.
  3. Lucien Tronchet, Clovis Pignat qui est-ce ? Lausanne : Ed. du grand-pont, 1971, 78 p.
  4. Lucien Tronchet, Combats pour la dignité ouvrière. Genève: Grounauer, 1979, 195 p.
  5. Auguste Vuattolo, Histoire de la fédération suisse des ouvriers du bâtiment, 3 vols. Lausanne : Fédération Zurich, 195, 1188 p. (les 3 volumes).
  6. Christiane Wist, Des anciens du bâtiment racontent… la vie quotidienne et les luttes syndicales : à Genève 1920-1940. Genève : Collège du travail, 1984, 191 p.

Témoignages

  1. Maurice Bonneff et Léon Bonneff, La Classe ouvrière : les boulangers, les employés de magasin, les terrassiers, les travailleurs du restaurant, les cheminots, pêcheurs bretons, les postiers, les compagnons du bâtiment, les blessés. Paris : Éditions de la « Guerre sociale », 1910, 398 p.
  2. Albert Fau, Maçons au pied du mur : chronique de 30 années d’action syndicale. Fédération nationale des travailleurs de la construction – CGT, 1989, 269 p.
  3. Agricol Perdiguier. Mémoires d’un compagnon. Genève : Duchamp, 1854 et 1855. 2 volumes.

Fictions

  1. Maurice Bonneff, Didier, homme du peuple. Payot : 1914, 300 p.
  2. Henri Poulaille. Le pain quotidien. Paris : Grasset, 1934. 356 p.
  3. Henri Poulaille. Les damnés de la terre. Paris : Grasset, 1935. 472 p.
  4. Roger Tissot, La roulante : chronique d’une grève assassinée. Lyon : BGA Permezel, 1995.
  5. Etienne Davodeau et Kris. Un homme est mort. Paris : Futuropolis, 2006, 62 p. [Bande-dessinée].

Publicités