Le 11 octobre 2008 je participais dans la Combraille à une table ronde autour d’un texte de 1896 signé « Le Solitaire » et intitulé « Les souvenirs d’un maçon de la Creuse ».
.
L’association Les maçons de la Creuse publie maintenant les Actes de cette rencontre débat à laquelle avaient participé Jean-Marie Allard, Alain Carof, Alain Faure, Jean Martin, Roland Nicoux, Louis Pérouas et moi-même Jean-Luc de Ochandiano. L’ouvrage porte le titre Les migrants limousins du bâtiment au tournant des XIXe et XXe siècles : Le feuilleton d’un anonyme et le rôle de l’Église : La vie des hommes et leur héritage bâti dans la Combraille.

.

Voici le texte de présentation de cet ouvrage :

« En 1896, un anonyme signant « Le Solitaire » écrit « Les souvenirs d’un maçon de la Creuse », en feuilleton, dans un journal catholique limousin.
L’énigme entraîne les chercheurs à Paris, Lyon, Limoges et dans la Combraille marchoise. Les recherches permettent d’appréhender le rôle de l’Eglise en direction de la migration au tournant des XIXe et XXe siècles, de suivre la vie des hommes des communes creusoises de Lupersat,Mautes et Sermur, de leur village natal aux grands chantiers de l’époque, et de découvrir leur héritage bâti dans la Combraille marchoise.
Chaque co-auteur, avec sa spécialisation, ses connaissances et ses passions, s’est aimablement prêté à l’exercice de la recherche individuelle et de la confrontation des idées et ils vous invitent tous, par le texte et par l’image, à prendre connaissance de leurs travaux et à apprécier le « Pays du Solitaire ».
L’ouvrage collectif de 237 pages, format 210 x 297, largement illustré, couverture cartonnée, reprend les contributions des historiens, l’intégralité des Actes de la rencontre débat du samedi 11 octobre 2008 et les compléments aux Actes sur la migration des maçons au « Pays du Solitaire » et sur leur héritage bâti. »

L’ouvrage sera disponible à partir du 5 juillet 2009 au coût de :
  • 30 euros s’il est retiré à l’association (au 2 Petite rue du Clocher ; 23500 FELLETIN ; tel-fax 05 55 66 90 81 ; contact@macons-creuse.com)
  • 36 euros s’il doit être expédié (emballage cartonné et frais de port compris)

.

Publicités