Voici un ouvrage qui promet d’être intéressant et qui est véritablement original puisqu’aucune publication de vulgarisation sur ce sujet n’existait jusqu’à présent. Il s’agit de Sociologie de Lyon dont voici la présentation :
Lyon, ville bourgeoise et froide, jalouse de Paris ; Lyon, ville de la soie, des Canuts et de Guignol ; Lyon, capitale de la gastronomie… Nombreux sont les stéréotypes associés à la troisième ville de France, et sa deuxième agglomération. Ces images, qui caractérisent à leur manière Lyon et ses habitants, sont loin de résumer les réalités sociologiques d’une ville profondément ambivalente, partagée entre repli et ouverture, entre conservatisme et innovation sociale, et de restituer les dynamiques sociales et spatiales qui, aujourd’hui, bousculent, décomposent et redéfinissent les tensions qui la traversent. Au-delà des stéréotypes, cet ouvrage essaie de mettre au jour ces réalités et ces dynamiques, en examinant les dimensions à la fois matérielles, économiques, sociales, culturelles et politiques de cette « ville mondiale en formation ». Il se propose aussi de comparer Lyon (et son agglomération) à d’autres villes, françaises ou étrangères, pour en montrer la singularité relative, au regard de traits communs aux grandes villes contemporaines et à leurs évolutions.

Vous pouvez trouver plus d’information sur le site de l’éditeur, La Découverte.
Vous pouvez aussi lire un compte-rendu de l’ouvrage sur le blog de Libé-Lyon.

Publicités