Le livre que j’ai publié fin 2008, Lyon, un chantier limousin : les maçons migrants (1848-194o) n’était plus disponible depuis 2 ans. Les éditions Lieux Dits l’ont réédité fin octobre. Le livre a été revu et corrigé, il comporte 8 pages d’illustrations supplémentaires, il est relié et sous jaquette. Bref, c’est un beau livre et je vous incite à l’offrir pour noël ;-).

Pour celles et ceux qui ne le connaissent pas, l’ouvrage parle des migrants venant du Limousin (et un peu de l’Auvergne) qui ont joué un rôle très important dans le bâtiment de Lyon. Ces migrants saisonniers ont depuis longtemps fait des allers-retours régulier entre leurs terres et les chantiers de Lyon. Mais à partir de la 2e moitié du 19e siècle, au moment où Lyon connaît une mutation urbaine sans précédent, ces hommes commencent à abandonner leurs exploitations avec femmes et enfants pour se fixer en ville. C’est à cette époque qu’ils commencent à revendiquer de nouveaux droits sociaux et professionnels et que se créent les premiers syndicats du bâtiment. L’ouvrage essaie de montrer l’intégration progressive de ces paysans à un espace urbain qui est en pleine transformation, et à une industrie qui connaît des évolutions profondes et s’industrialise. Il parle aussi de l’évolution urbaine de Lyon, de sa conquête des faubourgs puis des communes qui deviendront la banlieue. Il propose, notamment, une importante iconographie des chantiers emblématiques de Lyon (percement de la rue Impériale qui est devenue ensuite la rue de la République ; construction de la préfecture, urbanisation de la Guillotière et création des quais, rénovation du quartier Grolée, construction du canal de Jonage, création des premiers ensembles de HBM et naissance du quartier des Etats-Unis et des Gratte-Ciel, etc.). C’est donc un livre sur Lyon autant que sur les migrants qui ont participé à la construction de cette ville.

Librairie Lettres à croquerDernière information : je serai à la librairie Lettres à croquer le samedi 3 décembre 2011 de 15h à 18h pour dédicacer mon livre, vous le faire découvrir et en parler avec ceux qui s’intéressent aux questions dont il traite.

Lettres à croquer est un librairie très sympa qui existe depuis quelques années à Villeurbanne et je suis heureux d’y présenter mon livre.
Son adresse est la suivante : 104 cours Emile Zola 69100 Villeurbanne. Elle est juste à côté de l’arrêt de métro « République ».

Publicités