Exposition de photographies de Benjamin Vanderlick à la bibliothèque du 7e, du 16 octobre au 3 novembre.

Depuis une dizaine d’années, la partie nord du 7e arrondissement de Lyon est le théâtre d’une importante installation de nouveaux commerces exotiques : magasins d’alimentation africaines et antillaises, boutiques de coiffure et tresses, de poses d’ongles et les bars-restaurants se multiplient. Ces échoppes sont destinées principalement à un public de migrants d’Afrique subsaharienne arrivés sur l’agglomération dans les années 1990-2000.
Benjamin Vanderlick a fréquenté pendant plusieurs mois ces restaurants-bars africains du quartier cosmopolite de la Guillotière à Lyon. Ces lieux sont la transposition en Europe de ce qui est notamment dénommé sur le continent africain « maquis » (en Afrique de l’Ouest), circuit, cabaret, nganda. Ils constituent des lieux de divertissement et de sociabilité communautaire et jouent un rôle incontournable pour nombre d’immigrés dans leur parcours d’intégration sur l’agglomération.
De ce long travail ethnologique et photographique, il a tiré un livre très intéressant, Migrants africains à Lyon. Travail et maquis publié par Africultures, puis cette exposition.
Des rencontres, conférences et projections de films accompagneront l’expo. Pour en savoir plus, consultez le Topo d’octobre-novembre 2012.

Bibliothèque du 7e arrondissement
2 rue Domer – 69007 Lyon
Tél. : 04 78 96 48 30
Mardi 16, jeudi 25 et mardi 30 octobre à 18h00 : visite commentée de l’exposition
Pour en savoir plus sur le travail de Benjamin Vanderlick.

Publicités