Virginie AimoneJeudi 6 novembre , à 19h, aux Archives municipales de Lyon, le collectif Manifeste Rien propose un spectacle tiré de l’ouvrage de l’historien Gérard Noiriel,

Le massacre des Italiens

Le spectacle s’inspire des événements survenus les 16 et 17 août 1893, à Aigues-Mortes (France) : plus d’une dizaine d’Italiens venus travailler dans les salines d’Aigues-Mortes avaient été lynchés par des villageois et des ouvriers français employés. J’avais rendu compte de cet ouvrage dans un billet de ce blog.

Cet événement sert, pour l’historien et les artistes, de porte d’entrée pour s’interroger  et nous questionner sur le racisme dans nos sociétés républicaines. Un débat aura d’ailleurs lieu, après le spectacle, avec Gérard Noiriel.

Venez nombreux à ce spectacle qui accompagne le colloque sur « Les Italiens à Lyon » du 6 et 7 novembre. L’après-midi du 6 novembre, les communications du colloques seront d’ailleurs consacrées à la xénophobie anti-italienne à la fin du 19e siècle et aux trois grands événements xénophobes qui ont touché les Italiens en France à cette époque : les « vêpres marseillaises » en 1881, le massacre d’Aigues-Mortes en 1893, les attaques anti-italienne de Lyon en 1894. Pour en savoir plus sur le colloque, consulter le précédent billet.

Massacre-des-Italiens1

Texte : Gérard Noiriel / Mise en scène : Jérémy Beschon / Comédienne : Virginie Aimone / 
Production Martine Derrier (Les Petits Ruisseaux)

Publicités